LA GASTRONOMIE EN COLOMBIE


Il est toujours intéressant de découvrir un pays par le biais de sa gastronomie et de ce point de vue la Colombie me correspond tout à vrai!

En premier lieu, contrairement au cliché qu’on peut en avoir, tous les aliments ne sont pas frits, et il y’a une grande variété de plats, du moment qu’on se montre curieux d’essayer des saveurs différentes de ce qu’on a l’habitude en France.

En général, la gastronomie colombienne est le résultat du mélange d’aliments, pratiques et traditions culinaires des cultures indoaméricaines locales, espagnoles et africaines.

estudiar español Colombia

Arepas de mais

La manière de manger est différente avec des quantités qui vont en diminution au cours de la journée. Classiquement le petit déjeuner est salé et se compose d’une arepa (galette de mais qui remplace le pain) avec des oeufs +/-d’autres ingrédients comme des oignons, tomates , haricots rouges. Le déjeuner (Almuerzo) est également un repas important avec généralement une soupe, 2 sortes de féculents, une viande et une salade. Le dessert ne fait pas vraiment partie de la culture en Colombie. Pour le soir, le repas est bien plus léger et peut parfois être sucré comme une “agua de panela” (eau de sucre de canne chaude) avec du fromage.

En outre, ce qui me plait beaucoup est le fait qu’un grand nombre de produits sont optimisés au maximum, en particulier la viande, où chaque partie de l’animal est utilisé pour un plat.

estudiar español Colombia

Picada typique dans un restaurant des Llanos

 

 

 

Il y’a une grande diversité de plats selon les produits disponibles et le climat selon les régions.

Dans la région andine par exemple, en particulier à Bogotá, on peut déguster la soupe appelée “Ajiaco” et servie avec des capres, de la crème fraiche et de l’avocat.

Dans le vastes plaines de l’est du pays, il est possible de goûter à de délicieuses “picadas” avec des morceaux de viande, de chorizo et de morcilla (boudin) à partager

 

estudiar español Colombia

Almuerzo : Poulet, riz cuisiné avec les abats, yuca et guacamole

 

 

Et dans la région de Medellín où je me trouve actuellement, il est obligatoire d’essayer la classique“Bandeja Paisa”, plat très complet et qui peut être suffisant pour toute une journée ! (haricots rouges, riz, avocat, oeuf frit, morceau de lard, viande, pommes de terre…)

Les légumineuses et en particulier les haricots rouges sont également très utilisés dans la région d’Antioquia et en Colombie en général.

Une chose qui peut être surprenante est le mélange fréquent sucré-salé aussi bien dans les desserts (salade de fruit avec du fromage type mozarella) que dans les plats (platano maduro ou vinaigrette à l’ananas en accompagnement d’un déjeuner par exemple). Personnellement j’adore!

Bien sûr il est toujours possible de manger de la nourriture rapide dans la rue comme les fameuses empanadas farcies avec des pommes de terre, de la coriandre et de la viande hachée.

Et ce qui a été vraiment impressionant pour moi a été la formidable diversité de fruits que l’on peut rencontrer avec un goût qu’on ne peut définitivement pas trouver en Europe ! A chaque coin de rue il est également possible de commander un jus naturel soit dans du lait soit de l’eau à des prix très abordables et tous plus délicieux les uns que les autres, c’est à chaque fois un plaisir!

 

 

estudiar español Colombia

Pitayas, à la consistance comparable au fruit du dragon, à la saveur plus sucrée

 

 

estudiar español Colombia

Granadilla, de la famille du maracuja (fruit de la passion)

En définitive, je ne peux que conseiller de venir goûter par vous même ! Car même si on ne peut pas trouver facilement certaines produits (fromages affinés, baguette), une des finalités d’un voyage est la découverte de manière de vivre différente et la Colombie a beaucoup à nous offrir en terme de découverte culinaire!